Madame, Monsieur,
 
Dimanche prochain, 23 avril 2017, lors du 1er tour de l’élection présidentielle, pas une voix républicaine ne doit manquer au candidat de la droite et du centre, François Fillon. Lors de la « primaire », vous avez été des millions à le soutenir, à lui faire confiance, à voter pour lui. Dimanche, nous devrons lui renouveler cette confiance en votant pour lui massivement.
 
Face aux candidats de gauche et de l’instabilité assurée, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon, face à la candidate de l’extrême-droite et de la destruction européenne, Marine Le Pen : François Fillon est le seul candidat de la droite républicaine ; il est le seul à pouvoir réellement réformer notre pays ; il est le seul à avoir la volonté, l’ambition et le courage d’engager la France sur la voie du progrès économique et social ; il est le seul à avoir un véritable programme, avec des orientations claires ; il est le seul à garantir la stabilité de nos institutions car lui seul pourra prétendre à une Majorité parlementaire à l’Assemblée Nationale (il peut déjà s’appuyer sur le Sénat !).
 
Ne laissez pas votre légitime colère et vos inquiétudes issues de cinq années d’une gestion de gauche catastrophique, incarnée par le tandem Hollande – Macron, vous orienter vers un choix aventureux qui vous ferez vite déchanter, une « aventure » que vous regretteriez amèrement. Ce serait-là un très mauvais signe démocratique. Ne faisons pas de la France « d’après le 23 avril 2017 » la risée de la communauté internationale, à cause d’un scénario cauchemardesque.
Ensemble, avec François Fillon, nous pourrons travailler à ce que le résultat soit le meilleur pour notre pays et pour l’Europe. François Fillon a cette expérience gouvernementale qu’aucun des autres candidats n’a !
 
Ensemble, avec vous, toutes et tous, nous devons résister à la tentation populiste de la gauche et de l’extrême-droite, à ces marchands de sable diplômés en vocabulaire médiatique et en promesses électorales, un point c’est tout. Avec eux, c’est « tout pour le buzz » ! Et comme ils se croient de bonne foi, ils nous le disent la main sur le cœur.
 
Comme vous, je suis avide de changement, je souhaite la prospérité, sortir de la crise, je veux de belles ambitions pour notre beau pays, je veux que chaque citoyen puisse y trouver sa place, son bonheur, puisse s’y révéler, s’y réaliser… Mais en même temps, je suis pleinement lucide car il faut savoir raison garder. Si j’ai choisi François Fillon comme étendard, c’est parce que je sais que seul son programme est réalisable, que seules ses propositions peuvent être mises en œuvre. Le temps est venu de prendre ses responsabilités. Ne vous laissez pas endormir par de vieilles rengaines dont vous savez, maintenant, qu’elles sont des « voix » sans issue : une impasse !
 
Tribune de Jean-Marc PUJOL - Président de Perpignan Méditerranée Métropole et Maire de Perpignan